Leonidas Durandal et le complot féministe

Leonidas Durandal, auteur du site aimeles.net, nous a pondu un article magnifique, dégoulinant de haine froide, de préjugés présentés comme des faits, s’appuyant sur des études vagues, le tout avec un vocabulaire plutôt pointu. Nous avons ici un exemple parfait de prédicateur de haine professionnel.

Le titre de l’article qui va lui valoir une médaille : « L’effet ruche ou les mécanismes de la solidarité féminine ». L’article date de mars 2015. Morceaux choisis :

Si les femmes sont bien rivales entre elles, rien n’empêche une forme de solidarité féminine contre les hommes […] 

Oui, le dégénéré chez les pauvres est souvent outrageusement féminisé, et cette espèce y est plus répandu qu’ailleurs, car quand une femme a toute emprise, il ne reste que la cellule familiale restreinte, mono-éducante, autour de la mère, pour faire vivre la famille. Dans ces familles bancales, l’inceste maternel et paternel y sont courants, les hommes y sont immatures, les femmes toutes puissantes, les règles de vie familiales ne sont pas légitimes.

Les mères déséquilibrées envoient des violeurs dans la société, et les pères dégénérés des féministes.

L’ambiance doit être pourrie, le travail facile. Effet de ruche, mais société de hyènes. Voilà comment leurs intérêts sont préservés, notamment quand elles s’aperçoivent qu’une vie professionnelle exigeante entame leur vie familiale.

La sécurisation des femmes, même sur le marché du travail, en est donc arrivée à un tel point qu’elles réussissent à vivre sur la bête dans des emplois sensés être moins exigeants (les femmes sont moins payées parce qu’elles travaillent moins) alors même que l’économie s’effondre.

Vous avez vomi ? Si oui, vous avez eu une réaction émotionelle normale ! Leonidas Durandal reçoit quant à lui une médaille d’or pour pollution sévère d’Internet par ses propos haineux. Toutes nos félicitations pour la première médaille d’or du site !

or

Médaille délivrée ? Pas encore.


Source : http://www.aimeles.net/leffet-ruche-ou-les-mecanismes-de-la-solidarite-feminine/

Visitez aussi http://www.aimeles.net/, le site est certainement une perle dans la catégorie « horreurs du web ». De futures entrées sur ce blog analyseront plus en profondeur le prédicateur de haine qu’est Leonidas Durandal.

Publicités
Leonidas Durandal et le complot féministe